Lettre ouverte au sous préfet .

Publié le par zaibet







Grande-Synthe, le 14/01/2006
 
 

Mr le Sous Préfet,

 
 
 
 

Le 9 janvier 2006, vous avez donné l'ordre aux forces de police d'arrêter les réfugiés et de raser leur camp situé à Loon Plage.

 

Le MRAP exprime sa plus vive indignation sur la méthode employée, méthode étrangère à  notre République.

 

Certes, ces migrants qui tentent de rejoindre l'Angleterre sont en situation irrégulière, mais cela ne doit en rien ôter leur humanité : ce sont des hommes à part entière et ne peuvent être traités en sous-hommes.

 

En effet, ils ont été gazés, menottés, puis marqués comme lors de la plus sombre période de notre histoire.

Une fois placés en garde à vue, les bulldozers se sont empressés de détruire leur campement ; détruisant et ensevelissant le peu de matériel de survie qu?ils possédaient ( nourriture, couvertures, vêtements?).

Un réfugié nous ayant même annoncé qu'un chiot qu'il venait d'adopter avait été ensevelit vivant.

 

Ces hommes sont aujourd'hui privés de leurs propres biens ainsi que de leurs papiers d'identités, et même les malades ne peuvent à ce jour se soigner du fait que tous leurs médicaments ont été enfouis lors de cette opération.

( MSF avait délivré des soins et prescrit des médicaments aux plus malades d'entre eux quelques jours auparavant.)

 

Il y avait une manière plus humaine, moins violente et moins humiliante pour gérer la situation.

 

Ces hommes que nous avons rencontrés nous ont exprimés un profond sentiment d'humiliation.

 

Même sans papiers, personne ne peut contester leurs droits.

Même sans papiers, personne ne peut porter atteinte à leur dignité.

Même sans papiers, personne ne peut mettre en danger leur vie.

Même sans papiers, ils restent des hommes.

 

Ces hommes ont été mis et sont en danger.

Nous tenons à vous le signaler.

 

Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

 
 
 
                                     
 

                                     Mr Zaibet Aissa

                              Secrétaire du MRAP de Dunkerque

 
 
 
 
 
 
 

Liberté, Egalité, Fraternité, Dignité.

France : Pays des droits de l?homme.



Publié dans soutien

Commenter cet article